you-x-ventures-tHO1_OuKbg0-unsplash

Chiffrer mon besoin de financement

Avant d’aller de l’avant et de vous lancer dans votre aventure entrepreneuriale, il est important de chiffrer vos besoinsafin de vous assurer que vous pouvez faire face et le cas échéant, trouver des solutions de financements.  

 Vous savez déjà ce dont vous avez besoin ? Vous pouvez partir explorer les solutions de financement qui s’offrent à vous en lisant notre guide pratique  

1. Le coût de production de vos produits ou services :

 

Pour chiffrer votre besoin en financement, il vous faudra calculer le coût de production (également appelé « coût de revient ») de vos produits ou services.   

Pour cela, listez tous les éléments (matières premières) qui rentrent en ligne de compte pour produire votre produit ou service et définissez les coûts associés.  

N’oubliez pas de penser aux :  

  • Coûts de transport de ces éléments sur le lieu de votre entreprise 
  • Coûts de stockage (s’ils sont significatifs) 
  • Coûts pour pertes (pour les produits périssables). 

Ensuite, il vous suffit de multiplier ce coût par le nombre de produits ou services que vous fournirez par mois et de déterminer la quantité de mois d’avance souhaités : vous avez votre chiffre magique.  

2. Les investissements :  

Les investissements sont des dépenses immédiates, mais qui seront utilisées durablement pour la réalisation de vos services et produits. À la différence des matières premières, ils sont « amortis » sur plusieurs années.  

Pour connaître votre besoin de financement, il vous faut lister tous vos besoins : 

  • Outils nécessaires (machines, ordinateurs, …) 
  • L’achat d’un véhicule  
  • La location ou l’achat d’un local, d’une arcade, d’un bureau… (N’oubliez pas la caution qui peut représenter une somme significative).  
  • Meubles et fournitures,  
  • Etc…

Tant que votre entreprise n’est pas lancée, vous ne savez pas si votre projet va fonctionner… Il faut donc essayer de minimiser vos investissements. Louer ou emprunter plutôt que d’acheter, ou encore échanger vos services, permet d’éviter des dépenses qui pèseront lourd dans votre budget. 

3.Les frais de création :   

 

Et oui, selon la forme juridique de votre entreprise, il vous faudra vous acquitter de certains frais et taxes pour sa création. Là aussi, si votre activité le permet, essayez de commencer avec une forme juridique peu contraignante et dont le coût sera limité.  

4. Les charges & besoins en fonds de roulement :  

 

Pour faire tourner votre entreprise, vous devez acheter un certain nombre de services à d’autres entreprises, parmi les plus connus :  

  • Compte bancaire 
  • Contrat d’assurance 
  • Forfait téléphonique 
  • Site web, nom de domaine, etc… 
  • Impression de cartes de visites et brochure 
  • Service de comptabilité 
  • Etc… 

Il faut chiffrer ces charges et prévoir que vous n’aurez sûrement pas les revenus nécessaires pour les couvrir entièrement dans un premier temps (surtout si vous avez un délai de paiement de vos factures). Elles doivent donc être incluses dans votre besoin de financement.   

De plus, si vous devez réaliser un service et/ou un produit et que vous avez un délai entre la facturation et le paiement, alors votre entreprise a un besoin en « fonds de roulement ». Ce besoin crée une tension sur votre trésorerie (argent sur votre compte bancaire) et pour être sûr d’avoir toujours des fonds pour régler les dépenses, il faut prévoir de pouvoir couvrir ce fonds de roulement. Il devra donc être ajouté à vos besoins en financement : en général, on recommande d’avoir une trésorerie qui couvre 3 mois de besoins en fonds de roulement.  

5. Les salaires :  

 

Si vous avez des salarié(e)s, il faudra les payer et, comme pour toutes les charges, il y a fort à parier qu’au début, les rentrées d’argent ne soient pas suffisantes pour couvrir les salaires : À vous donc de prévoir une réserve comme pour les autres charges.  

Attention ! Pensez à bien inclure les charges sociales pour bien représenter le montant total.  

Un petit mot sur votre salaire : ne nous mentons pas, les premiers temps, la plupart des entrepreneurs ne se paient pas et vivent sur leurs économies. Alors restez réaliste et organisez votre salaire en fonction du prévisionnel financier de votre entreprise !  

En conclusion :  

 

Comme vous l’avez vu, calculer son besoin en financement n’est pas très compliqué, mais ne se fait pas du jour au lendemain. Vous devez collecter des informations chez un grand nombre de fournisseurs et partenaires, c’est donc normal que cette étape vous prenne un peu de temps.  

Mais une fois votre besoin en financement calculé, vous pourrez passer à la 2ème étape, tout aussi excitante : comment financer mon projet.  

Et si vous êtes un peu perdu(e) avec tous ces éléments à chiffrer, pourquoi ne pas rencontrer l’un(e) des gestionnaires de la fondetec ? Nous sommes là pour vous aider avec votre projet et pouvons vous fournir des indications précieuses grâce à notre connaissance fine des divers secteurs genevois.  

contacter la fondetec

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp